➾ Manger pour Deux Maigrir pour l'Autre les Secrets des Troubles Alimentaires Gratuit ➵ Auteur Jeannette Abou Nasr – Ebats.us

Manger pour Deux Maigrir pour l'Autre les Secrets des Troubles AlimentairesIntroduction Aux Conflits Psychiques Des Troubles Alimentaires Depuis Quinze Ans, Je Suis Confront E Des Patients Souffrant De Maladies Psychiques Tr S Diff Rentes Pourtant, Tous Manifestent Un D Ni Du Corps Tr S Prononc Et Des Difficult S D Existence Ce Livre Est N Du D Sir De Mieux Comprendre Les Causes De Cette Souffrance Ce Sont Surtout Mes Patients Souffrant De Boulimie Et D Anorexie Qui Ont D Voil Ce Rapport Particulier Au Corps, Troitement Associ Aux Probl Mes De Survie Psychique Et Existentielle J Ai Commenc Ma Recherche En Affinant Mon Coute De Ces Patients L En Essayant, Au Fil Des S Ances, De Comprendre Ces Fantasmes Inconscients, Suivant Leur Nature Archa Que Ils S Av Rent Comme Une Fronti Re Importante Devant La R P Tition Des M Mes Situations Et La Rumination Douloureuse En Me R F Rant La Psychanalyse, En Explorant Le R El, L Imaginaire Et Le Symbolique De Mes Patients, Je Me Suis Confront E, Au Cours De La Psychoth Rapie, Aux Obstacles De La R Sistance, Du Transfert Et Des M Canismes De D Fense La R Gression Laquelle Incite La Situation Analytique R V Le La Probl Matique Inconsciente Des Patients Ils Souffrent De La Repr Sentation, Souvent Associ E La Pr Sence D Un Autre Objet En D L Gation, Un Tre Humain Confront Une Impossibilit D Exister Ou De Se Sentir Vivant Il S Agit Davantage D Un D Faut De Repr Sentation Leur Souffrance S Exprime Dans Des Difficult S S Orienter Dans Le Temps Et L Espace Et Ces Difficult S Existentielles Les Plongent Dans L Angoisse Suscit E Par Leurs Propres Fantasmes Archa Ques Qu Ils N Arrivent Pas Assumer Ces Fantasmes Portent En Eux M Mes Le Rejet, L Abandon Et Le Caract Re Du Non D Sir Us Sont V Cus Comme Tant Toujours Expos S Au Regard De L Autre Parmi Les Fantasmes Les Plus Archa Ques Sont Ceux En Rapport Avec L Emprise Et L Invisibilit Psychique Us Se Manifestent Par Des Sentiments De Culpabilit Qui Emp Chent D Agir, Plongeant Dans La Passivit Et La Stagnation Ces Tats D Sesp R S Mettent Les Personnes Face Un Effacement De Leur Sentiment D Exister Les Patients Souffrent Du Clivage, Ce Qui Les Met Dans L Incapacit De Distinguer Entre Ce Qu Ils Veulent Et Ce Qu Ils Font Ce Dilemme Se Traduit Alors Dans Leur Comportement On Trouve Souvent Au Premier Plan Le Lien Fusionnel Menant L Autodestruction Puis, On Remarque Galement Que Le Patient Ou La Patiente Nie Farouchement L Id E Des Origines Familiales L Accompagnant Dans Son Quotidien On Comprend Bien Que Toute S Paration Soudaine Mettant Fin La Fusion Engendre L Angoisse C Est Comme Une Agonie, La S Paration Est Vue Comme Un Risque De Mort Par Manque De Repr Sentation De Soi Parfois, Le Recours La M Taphore Permet De Traduire Cette Probl Matique C Est Ainsi Qu Une Patiente A Fait Part De La Mort De Sa M Re, Bien Que Celle Ci Soit Toujours Vivante, Pour Que Sa F Minit Puisse S Exprimer Gr Ce Ce Subterfuge, Elle A Pu, Par La Suite, Tomber Enceinte Je Mange Pour Nourrir Ma M Re, Je Mange Par Vengeance, Pour Viter Une Rencontre Affective, Je Mange Par Culpabilit , Je Mange Quand Je Suis Face Une Forte Motion Je Mange Quand Je Me Sens Coupable, Je Mange Quand J Ai Peur Le Lien Fusionnel Est Comme Dans Une Repr Sentation Je Suis Con Ue Pour La Rendre Heureuse, Je Suis Venue Pour Elle Ces Patients Dont J Essaie De Traduire Les Probl Matiques Pr Sentent Un Trait Commun Ils Sont Comme Dilu S Dans Le D Sir De L Autre La Premi Re Patiente Existe Toujours Face L Motion De L Autre Et De Ses Regards Si L Homme Manifeste Son Amour Par Des Comportements, Cela Veut Bien Dire Qu Elle Est Aim E Et D Sir E La Seconde Patiente N Arrive Pas Tol Rer La Solitude, Elle Fuit Toujours La Maison, Elle Veut Tre Toujours Accompagn E Mais Cette Assurance Est De Courte Dur E Et S Estompe Facilement, La Faisant Retomber Dans Des Fantasmes P Nibles Supporter Ne Se Sentant Plus Exister, La Patiente Dit Litt Ralement Je Suis De La Merde.Lorsqu Il Est Question De Troubles Du Comportement Alimentaire, La Personne Se Sent Vite Stigmatis E Et Responsable D Un Dysfonctionnement Qu Elle Aurait, De Surcro T, Provoqu Elle M Me Tre Ob Se Ou Anorexique Est Une Tiquette Qui Est Vite Appos E Par L Entourage, Et L On Finit Par S Identifier Ce Jugement Au Del D Un Conflit Insurmontable, Cette Personne Souffrira Donc De L Image Qu Elle Donne Voir En Consultation, Le Psychoth Rapeute Assiste Souvent Une Alternance De Deux Manifestations La Prise De Poids Et L Amaigrissement De Fait, Cette Alternance Est Bien Plus Pr Sente Qu On Ne Le Croit Dans L Preuve Psychique, Et Ce Livre Est L Pour Le D Montrer Car L Amaigrissement Ne Trouve Son Sens Que Dans La Comparaison Avec Un Tat Ant Rieur, Celui De La Prise De Poids, Et Inversement L Ouvrage D Crit Cette Complexit Du V Cu De Patients Suivis Pendant Des Ann Es On Verra Quel Point L Envie De Manger Jusqu Engloutir, Ou Au Contraire La R Pulsion Ou Le D Go T Pour La Nourriture, Ob It Des Secrets Bien Gard S Si Bien Gard S, Et Pour Ainsi Dire Incorpor S, Qu Ils Ne Sont Souvent Pas Accessibles Au Patient Lui M Me Dans Cet Ouvrage, Trois Cas Construisent Le Fil De La R Flexion Et Sous Tendent Une Th Orie De La Clinique, R V Latrice De L Importance Du Rapport L Autre, Celui Que L On Porte En Soi Cette Pr Sence De L Autre Est Ici Si Forte, Omnipr Sente, Qu Elle Commande De Manger Ou De Maigrir Pour Qui Est Ce Que Je Mange S Interroge La Premi Re Patiente Cette D Pendance Des Patients S Labore Travers Le Processus De La Psychoth Rapie Et Le Transfert Au Psychoth Rapeute C Est Ainsi Que Se R V Le L Interaction Entre Tre Deux Et La Confusion Entre La Pr Sence De L Autre Et L Autre En Soi Depuis Cette Particularit Relationnelle, La Personne S Est Vou E Vivre Pour L Autre Comme Si L Acte De Manger Ou De Ne Pas Manger Tait L Enjeu Principal Pour Maintenir L Autre En Vie Et Pour Le Faire Exister Pour Soi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *